Bien vivre ensemble

Le cadre de vie, c’est l’affaire de tous !

La propreté des espaces publics et la préservation de l’environnement sont un enjeu majeur pour la collectivité.
Une équipe d’agents est affectée à cette tâche et assure quotidiennement des missions très variées : nettoyage des rues et des places, collecte des déchets, désherbage des caniveaux, ramassage des feuilles, sans oublier le déneigement des voies en période hivernale.

Mais tous ces efforts et ces investissements ne produisent de résultats que si chacun y met du sien. En clair, nous sommes tous responsables de la propreté de notre ville à travers des gestes simples comme utiliser les poubelles publiques, nettoyer les trottoirs, ramasser les déjections canines « oubliées » sur le trottoir, éviter de piétiner les fleurs, ne pas jeter de chewing-gum par terre, respecter la signalisation routière… Pour que Sarre-Union reste une ville propre et agréable, c’est une affaire commune avec le respect de gestes simples et à la portée de tous.

Mesures en faveur de la propreté des rues et des espaces publics

Pour des raisons de sécurité et de salubrité, et conformément à l’arrêté municipal n°30/2009 du 26 mai 2009 réglementant la collecte et l’élimination des déchets sur le territoire de la commune de Sarre-Union, le dépôt prolongé de bacs roulants vides ou pleins, sur le domaine public est interdit. Les bacs doivent être sortis la veille du jour de collecte et rentrés dès la collecte effectuée. Le maintien d’un bac roulant vide ou plein sur le domaine public constitue un trouble et un risque. Le Conseil Municipal a décidé, par délibération prise en date du 27 mars 2021, que tout abandon de bac roulant le vendredi pour la Villeneuve et le lundi pour le reste de la commune fera l’objet d’une contravention de 2ème classe, soit 35€ à payer sous 45 jours ouvrables sous peine de majoration.

Les déchets

Il est interdit de déposer, abandonner, jeter ou déverser tous types de déchets (détritus, cendrier de sa voiture…) sur la voie publique. L’amende encourue en cas d’abandon de déchets est de 135 euros, à régler dans les 45 jours. Au delà de ce délai, l’amende passe à 375€. A ceux qui jettent des déchets dans nos rues : pensez à nos agents qui font leur possible pour l’entretien de la ville.

Un peu de respect, de savoir vivre et de bonne volonté peuvent largement contribuer à la propreté, la sécurité et au bien vivre de tous les habitants.

Une équipe d’agents est affectée à la propreté des espaces publics.

Les dépôts sauvages, ça suffit !

Tout au long de l’année l’équipe technique des ateliers municipaux est amenée à intervenir sur le ban de la commune. Que ce soit intra-muros ou extra-muros, certaines personnes n’ont aucun scrupule à déposer ou jeter des déchets sur les trottoirs, le long des routes ou des chemins vicinaux ainsi qu’en forêt. Il s’agit de mobilier, d’appareils électroménagers ou informatiques, de déchets alimentaires, carcasses d’animaux, pneus, déchets verts et de taille, etc.

Ce comportement est tout simplement scandaleux et inadmissible compte tenu de la présence d’une déchetterie à Thal-Drulingen qui accepte bon nombre de déchets liés à l’activité humaine (horaires en page 7). En France, 21,4 kilos de déchets sauvages sont ainsi déposés par habitant et par an, estime l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe 2019).

Aussi, dès lors qu’il est possible d’identifier le ou les responsables, la commune porte systématiquement plainte et peut facturer l’enlèvement des déchets au frais du ou des responsables. Bien entendu si vous constatez la présence de dépôts sauvages ou un acte malveillant en rapport avec ce type d’infraction, n’hésitez pas à en informer la mairie de Sarre-Union au 03 88 01 14 74.

Un dépôt sauvage de pneus constaté sur le ban de Sarre-Union.

L’entretien des abords de votre propriété

Que vous soyez propriétaire, locataire ou syndic, la réglementation veut que vous procédiez à un entretien régulier du trottoir qui borde votre parcelle (bâtie ou non bâtie). En effet, il vous incombe de procéder à l’arrachage des mauvaises herbes ainsi que de balayer de façon régulière. De cette manière, vous contribuez à l’entretien général de la commune.

Il incombe au propriétaire ou locataire de procéder à l’arrachage des mauvaises herbes.

Il en est de même pour les haies qui ne doivent pas dépasser sur le domaine public afin d’assurer le passage des piétons et des personnes à mobilité réduite. Celles-ci doivent être taillées à l’aplomb du domaine public. A cet effet, l’élagage des arbres et des haies incombe au propriétaire ou locataire qui doit veiller à ce que rien ne dépasse de sa clôture sur la rue.

Les haies doivent être taillées à l’aplomb du domaine public

Il en est de même en période hivernale : vous avez obligation d’assurer le déneigement du trottoir en dégageant un passage et de le rendre hors gel par salage ou sablage, permettant le passage des piétons et personnes à mobilité réduite. En cas de non-respect de cette mesure, le piéton qui serait victime d’une chute grave peut se retourner contre vous.

Les règles de bon voisinage

Dans un appartement ou une maison, pour vivre en bon voisinage, quelques règles doivent être respectées. Certaines, toutes simples, découlent d’un savoir-vivre logique, d’autres sont règlementées par des lois.

Les nuisances sonores

Pour la tranquillité et la santé des habitants et du voisinage, tout bruit causé sans nécessité ou dû à un défaut de précaution à l’intérieur ou à l’extérieur de toute habitation ou dépendance est interdit. Selon l’arrêté municipal du 19 août 2002, vos bruits de bricolage ou de jardinage avec des appareils bruyants (tronçonneuse, perceuse, tondeuse, etc.) ne peuvent être effectués que du lundi au vendredi inclus de 8h à 12h et de 14h à 20h, le samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h. Aucune activité bruyante n’est tolérée les dimanches et jours fériés.

L’utilisation d’appareils audiovisuels et d’instruments de musique doit également faire l’objet d’un usage respectueux des règles élémentaires de bon voisinage.

En cas de nuisances sonores dues à un animal domestique, la réglementation s’applique 24h/24. Si un chien est laissé seul et gêne l’entourage par ses aboiements, son propriétaire peut être poursuivi pour tapage diurne ou nocturne.

Les animaux

Il est interdit de laisser vaquer les animaux domestiques sur la voie publique. Tout contrevenant est passible d’une
contravention de 2e classe, soit 35€. Les propriétaires de chiens sont tenus de les tenir en laisse. Leurs propriétaires sont tenus de ramasser les déjections que leurs animaux pourraient laisser sur les trottoirs et lieux publics sous peine d’une amende de 135€.

Il est interdit de jour comme de nuit, de laisser crier ou gémir, de façon répétée ou prolongée (dans un logement, sur
un balcon, dans un jardin…), un animal susceptible par son comportement de porter atteinte à la tranquillité publique.
Aux promeneurs de chiens : pensez à ceux qui passent la tondeuse, débroussailleuse dans les espaces verts minés de
déjections, ainsi qu’à tous piétons.

Les déchets verts

Le brûlage des déchets verts (feuilles mortes, tontes de gazon, tailles de haies et d’arbustes, résidus d’élagage, déchets de jardin) à l’air libre ou à l’aide d’incinérateurs individuels est interdit. Les déchets végétaux de jardinage sont considérés comme des déchets ménagers et peuvent donc être déposés gratuitement par les particuliers à la déchetterie intercommunale de Thal Drulingen. Son accès étant limité aux habitants de la CCAB, merci de bien vouloir vous munir d’un justificatif de domicile à votre arrivée en déchetterie.

La déchèterie de Thal-Drulingen